Le Journal » Critiques » Résilient de Taktika
Publié le 22 juin 2015 à 9h40

Résilient de Taktika

Après quelques années, les gars de Taktika, anciennement membres du collectif ‘83’, sortent leur nouvel album. Commençant avec un ton introspectif et à l’aide d’une mise en scène de style interview, les membres relatent leur parcours, la situation du rap québécois et leur apport à la scène locale au cours des années. Les gars de la rive-sud de Québec sont restés intègres et persévérants depuis 2001, ce qui fait déjà presque 15 ans de carrière dans le hiphop québécois.

Les messages véhiculés sont généralement positifs, mais tout en étalant des faits politiques et en étant très proche de l’actualité locale et internationale. La chanson Quand l’espoir meurt, par exemple, relate de nombreux faits plutôt négatifs du monde d’aujourd’hui tout en mettant l’emphase sur l’espoir qui persiste. Fidèles à eux-mêmes, ils ne penchent pas dans le gangsta rap, mais plutôt dans la dénonciation de faits sociaux, de réalités d’ici et d’ailleurs, dans la récitation d’histoires humaines. Plusieurs artistes originaires de la ville de Québec, dont les Sozis, Shoddy se retrouvent sur le morceau Dans ma ville pour une ode au 418. Pour ce qui est des instrumentaux, on reconnait plusieurs productions existantes mais remixées, ralenties ou accélérées, ce qui manque un peu d’originalité. Sinon, les gars livrent la marchandise que l’on s’attend d’eux, ils restent fidèles à leur style et les fans seront très heureux de les retrouver sur ce nouvel album.

Raphaël L-B

Rédacteur pour le journal du hip hop

16
PARTAGES