Le Journal » Articles » Passionné et cultivé, il a passé des années à chercher la face cachée des esclaves.
Publié le 6 mars 2019 à 20h17

Passionné et cultivé, il a passé des années à chercher la face cachée des esclaves.

Le métier de rappeur est souvent un métier qui demande du courage. Le courage de dénoncer les injustices, le courage de dire tout haut ce que les gens pensent tout bas, le courage de défendre des idéologies et des principes. Soyons honnêtes, les artistes blancs sont souvent salué pour leur courage de dénoncer l’injustice, tandis que les artistes noirs sont souvent pénalisé pour les mêmes actions.

Rappelons-nous lorsque Beyoncé s’était présentée au Superbowl dans une tenue qui honorait les Black Panthers, les conservateurs l’ont critiqué et avait tenté de boycotter sa tournée mondiale. Depuis le début, les rappeurs ne se gênent pas de critiquer le gouvernement et les systèmes d’oppression.

C’est pourquoi le rappeur et membre du groupe Public Enemy, Chuck D, surnommait il y a quelques décennies le hip-hop «le Black CNN».

Dans le cadre du mois de l’histoire des Noirs, nous avons fait la découverte d’un rappeur intriguant et cultivé. Il tente tant bien que mal de faire connaître la vérité sur la face cachée de l’esclavage, pour ouvrir les yeux du peuple et non pas pour attiser le mépris ni la haine. 

 

Aujourd’hui, la rédaction du JDHH vous présente Le Colossale

 

 

 

Voici ses réponses à nos questions. 

 

 

 
Premièrement, dis-nous d’où t’est venu le nom « Colossale » ?
 
 
 
Le nom  »Colossale » a pris son sens avec les années mais à la base j’ai choisi ce nom parce que lorsque j’étais plus jeune mon dessin animé favori était  »X-Men » et il y avait un personnage qui s’appelait  »Colossus » alors ceci m’a inspiré à choisir  »Colossale ». Le « sale » donne le « edge » rebel mais tout ça a grandement changé avec le temps.
 
J’ai compris que « Colossale » voulait dire: « plus grand que moi » et\ou « universel ». Cest le genre d’impact que je veux avoir et tout ça passe par le message. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Depuis combien de temps environ tu fais de la musique ?
 
 
Disons que ça fait plus de 10 ans que je fais de la musique. Mais ça fait 7-8 ans que c’est sérieux dans le sens que j’ai commencé à investir, bâtir mon studio, avoir mes équipements afin de ne pas dépendre de personne pour progresser et forger ma propre identité en tant qu’artiste.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour le mois de l’histoire des Noirs, tu as sorti une chanson intitulée « Peuple de Yah »…qu’est-ce qui t’a inspiré à écrire cette chanson ?
 
 
« Peuple de Yah » est en lien avec le blogue que j’ai fait sur l’histoire des Noirs pour montrer une face cachée de notre histoire. Ça fait longtemps que je cherche. J’ai été bouddhiste, hindouiste, ancré dans l’égyptologie jusqu’à ce que je trouve de l’information que je ne pouvais pas ignorer. Cette information a expliqué avec précision ce que je cherchais à savoir depuis des années. Qui étions-nous avant l’esclavage ? Car les institutions scolaires ou religieuses ne font que perpetuer la vision de la suprématie blanche et refuse de nous donner la dignité qui nous est dû surtout après les crimes commis contre nous depuis plus de 400 ans.
 
Il est facile après des années de recherche de prouver que l’identité des gens qui viennent de l’esclavage transatlantique est en effet les hébreux, les israélites et juifs génétiques et non des convertis à une religion/doctrine.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Selon toi, qui a le plus aidé la cause des Noirs à l’époque, Malcom X ou Martin Luther king ?
 
 
Selon moi, Malcolm X a été la personne qui a eu le plus grand impact car il a su reconnaître que nous devions nous séparer de l’ennemi pour progresser en tant que communauté. Martin Luther a lui-même avouer qu’il avait « peur d’avoir intégré mon peuple dans une maison enflammée » mais il était trop tard le mal était déjà fait. Nous devons coopérer oui mais en ayant l’indépendance de faire les choix pour notre communauté par notre communauté.
 
 
 
 
 
 
 
Avec quel artiste tu aimerais collaborer dans le futur ?
 
 
Je suis un lyriciste alors c’est le facteur le plus important pour moi pour déterminer les collabos. C’est sûr qu’il y a les légendes comme Iam, Oxmo, Fonky Family etc. Du côté local j’aime ce que Webster fait , SansPression, Muzion, Rainmen, 83 pour en nommer quelques uns….
 
 
 
 
 
 
 
 
Quelle chanson que tu écoutes en boucle ces jours-ci ?
 
En ce moment, j’écoute sans arrêt la chanson « Echo » de Nas et Swizz Beats. 
Ça doit être parce que je rap en français/anglais, écrit du rnb pour des chanteurs en français/anglais, je suis un producteur/beatmaker, donc je gravite vers ce genre de son « soul » des années 70 comme Eddie Kendricks et tout ce qui sort de Motown.
 
 

 
 
 
 
 
 
Quel est le meilleur album rap de tous les temps que tu as écouté ?
 
Ça serait une quadruple égalité entre:
 
Tupac – Me against the world
 
 
Nas – It was written
 
 
Akhenaton – Sol Invictus
 
 
 
 
et Lunatic – Mauvais oeil…..Les vrais vont savoir haha
 
 
 
 
 
 
 
Travailles-tu sur un projet en ce moment ? Si oui, peux-tu nous en parler un peu ?
 
J’ai une mixtape gratuite prêt à sortir. Je dois juste faire la dernière sélection et commencer à shooter quelques vidéos. Ensuite je compte sortir un Ep de chansons originales et sortir l’album que je réalise et écrit pour mon chanteur. Tout ça, si Dieu le veut bien sûr. Mais la volonté est
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Quel est ta plus grande qualité et ton plus gros défaut ?
 
Ma plus grande qualité doit être le fait que je suis polyvalent et que je fais beaucoup de choses à un niveau supérieur à la moyenne. Ce que je considérais comme une faiblesse est devenu avec un peu de pratique une de mes forces et ça c’est le freestyle mais une vraie improvisation. Je dois spécifier parce que maintenant les freestyles se font avec les cellulaires en mains haha
 
 
 
 
 
 
 
 
À quoi on peut s’attendre de toi pour 2019 ?
 
Faut s’attendre à au moins 2 projets (mixtape et Ep). J’ai bien hâte de présenter tout ça, car je sais que j’ai un truc de qualité à partager, alors je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour être présent et faire le plus d’apparitions possible.
 
Tout est entre les mains du créateur, je suis prêt à passer à l’acte. 
 
 
 
 
 

Suivez Le Colossale sur ses réseaux sociaux

Facebook: @lecolossale

Instagram: @le_colossale

Site web: lecolossale.com

 

 
 
 
Le Colossale – Le blogue de l’histoire des Noirs (la face cachée des esclaves)
 
 

 
 
 
 

Tags : Le Colossale